NL FR EN

“La sexualité est tout à fait naturelle, mais n’est pas naturellement parfaite.” (Dr François de Carufel)

Parfois la sexualité n’est pas tout à fait ce que l’on en attendait. Elle n’apporte pas satisfaction, on a mal… Et à la longue le sexe ennuie et devient une corvée. On se sent anormal(e), incompétent(e). Ou on se demande si ce que l’on fait ou ce que le partenaire fait est bien normal.

Un problème sexuel commence souvent comme quelque chose de “rien”, mais peut à la longue empoisonner une relation.

Il faut savoir qu’à peu près un quart des gens sera confronté à un problème sexuel. Vous n’êtes donc pas le / la seul(e).

Une sexothérapie : pour qui ?

Pour beaucoup de gens parler de sexe est difficile. Le sujet est entouré de pudeur, de tabou, d’incertitude, de honte, … Chez un sexologue, cependant, tous les sujets en relation avec la sexualité peuvent être abordés sans retenue et sans gêne.

Une consultation peut être demandée dans plusieurs situations : un simple désir d’information, peur de commencer une relation suite à un problème sexuel, ou si le problème donne une souffrance personnelle ou envenime sa relation.

Une sexothérapie : que vont penser les autres ?

Comme pour tous les autres thérapeutes un sexologue est tenu au secret professionnel.

Pour quels problèmes va-t-on chez un sexologue ?

Plusieurs types de problèmes sexuels existent. Aider et trouver un traitement adapté demande connaissance et expérience de la part du spécialiste. Comme dans toute profession, un sexologue ne sait pas tout traiter.

Personellement, je peux vous aider dans les cas suivant :

  • Besoin d’information concernant la sexualité
  • Douleurs pendant ou après les rapports sexuels
  • Problèmes :
    • Lors de la pénétration : douloureuse, difficile, impossible
    • Désir sexuel : diminué, absent, différence, excessif, aversion
    • Excitation sexuelle : dysfonction érectile, ne pas ou difficilement mouiller
    • Orgasme : trop vite, difficulté ou ne pas en avoir
    • Insatisfaction sexuelle

Je ne suis malheureusement pas compétente dans les problèmes suivants : transsexualité, paraphilies (exhibitionnisme, fétichisme, sadisme ou masochisme sexuel, frotteurisme, ...) et la pédophilie.

Comment se passe une consultation ?

Lors des premières consultations le problème est examiné et l’objectif que vous désirez atteindre est défini. “Etre guéri”, “que tout soit (de nouveau) oké” ne signifie en effet pas la même chose pour tout le monde.

Parfois un examen clinique ou une consultation chez un spécialiste (dermatologue, cardiologue, urologue, ...) sera nécessaire pour exclure une éventuelle pathologie médicale sous-jacente.

Une session est en général divisée en 3 parties :

  • Explication ou information sur le problème sexuel
  • Explication des exercices à faire à la maison
  • Débriefing des exercices

Une consultation dure en moyenne entre 45 et 60 minutes.

Pour qu’une sexothérapie réussisse certaines conditions préalables sont nécessaire. La première, et la plus importante, est que vous le fassiez pour vous et non pas pour votre partenaire. Egalement important est que vous soyez curieux(se) et que vous ayez envie de partir à la découverte.

Sites intéressants :

http://www.zanzu.be

http://www.e-santé.be

http://www.ssub.be

Le docteur ne peut être rendue responsable du contenu des sites nommés. Ceux-ci ne remplacent en aucun cas une consultation chez un spécialiste.


Le docteur est membre de:

  1. VVS: Vlaamse Vereniging voor Seksuologie
  2. SSUB: Société des Sexologues Universitairs de Belgique
  3. ISSM: International Society for Sexual Medicine
  4. ESSM: European Society for Sexual Medicine